Services de consultation en communication et leadership.

  • Evolution de carrière, entreprenariat, cohésion

    Avenir professionnel
  • Mieux communiquer avec l'approche compréhensive

    En toutes circonstances

Motiver une équipe de travail avec le management

La dynamique du changement à l’heure du numérique : motiver une équipe de travail pour le manager 2025

Le monde s’accélère, le digital pénètre les savoirs faire, les échanges, les modes de communication, les consignes de travail. Comment motiver une équipe de travail, avec les bouleversements que cela implique au cœur de l’activité ?

Les entreprises vivent un double défi quand elles doivent motiver une équipe de travail :
- Elles sont dans la tourmente d’un monde économique qui change vite et il faut adapter les rythmes de travail, transformer ses méthodes avec les changements liés au numérique
- Elles font se rencontrer plusieurs générations qui n’ont pas la même conception, les mêmes codes, les mêmes exigences

La plupart du temps, les équipes de travail stagnent dans une phase de maturité où l’on relève peu d’intérêt collectif : des individus tournés vers soi et se trouvant dans la confrontation et la méfiance.
A ce stade, le développement est bloqué et amène son lot de luttes et de rivalités.
C’est l’ancien monde économique avec un management pyramidal, des équipes attentistes et frileuses, des managers aux prises avec deux gros défis :
- Participer à la transition avec les changements
- Fédérer des équipes que rien ne semble rassembler
- Motiver une équipe de travail

Voilà ce qu’ils disent :
 Comment remotiver les équipes ?
 Comment faire adhérer les jeunes et les anciens sur les projets ?
 Comment gérer les conflits de territoires quand certains ont installé « des baronnies » ?
 Comment faire faire des tâches nouvelles à son employé ?
 Comment gérer l’absentéisme et le travail non fait ?
 Comment faire changer les mentalités pour avoir un bon esprit d’équipe ?
Car l’introduction du digital a bien commencé à changer la donne. Nombre de start-up mais aussi d’entreprises testent, souvent avec succès, de nouveaux modèles économiques, sociologiques et aussi, communicationnels.

Allons plus loin :
D’après les enquêtes sur le terrain, l’on apprend que :
 44%  des salariés sont motivés par leur rémunération
 33% par l’équilibre vie personnelle et professionnelle
 29 % par un bon relationnel
 16% par de la reconnaissance

Selon les obstacles au changement, quand il veut apporter de l’innovation, le manager se trouve confronté à des zones d’incertitudes qui sont :

La peur de l’inconnu : les personnes ne savent pas dans quelle direction elles vont et pourquoi elles iraient

La résistance : les personnes récalcitrantes ne croient que le changement va apporter un « bien être au travail », elles sont sceptiques sur l’implantation du numérique

La nostalgie du passé : les personnes disent qu’avant c’était tellement mieux

L’anxiété de ne plus être un être humain : de devoir se réactualiser sans cesse, telle une page web, de devenir une boite noire que l’on programme comme un ordinateur.

Ce qui empêche la rentabilité d’une entreprise, ce sont les managers, les collaborateurs et les salariés.

Et si l’innovation se trouvait dans le bonheur de ses employés ?

Utopique ? pas tant que ça si l’on regarde les vécus de dizaines d’entreprises qui ont concentré leurs efforts sur le bien être des hommes et des femmes.
 
Qui est donc le « manager 3.0 », le « Team Leader » ?
Portrait :

Au cœur d’une entreprise automatisée, décentralisée, collaborative et fluctuante son rôle est :
- De créer une vision et de lever souvent le nez hors du guidon,
- De s’occuper des différentes crispations et problèmes relationnels, (de gérer les crises et d’installer des micros changements émotionnels)
- De mener des entretiens de face à face (être compris)
- De fédérer ses équipes en groupes restreints autonomes. (gérer des équipes en cercle, pratiquer le SCRUM)) et déléguer un territoire à une personne
- De créer un état d’esprit de coopération (où il devra piocher des appuis et des ressources)
- De pratiquer l’idéation et la concertation (telle la journée Hackaton)

Le manager agile devient un communicateur ou une communicatrice qui déploie motivation et bien être, amplifie la confiance. Tel un coach sportif, le manager 2025 veillera à la forme de ses salariés.

Le manager agile sait que le pouvoir transversal est davantage un atout pour permettre l’intérêt global de la société.

Et enfin, de distiller dans les états d’esprits, que le monde numérisé, c’est mettre l’être humain au cœur de tout. Et c’est là que sera sa mission la plus importante, convaincre que le digital et l’humanisme peuvent cocréer, que l’efficacité et l’épanouissement humain peuvent être jumelés.

Dépasser la défiance et le scepticisme sont à mon sens le plus gros challenge de la décennie.

Enfin, il faudra une volonté du dirigeant de changer, des financements pour un chantier de plusieurs mois.

Anne-Marie Barreiro

Me contacter au 09.54.67.97.76

S'inscrire pour une séance à distance cliquer ici

Télécharger le document gratuit : les ressorts de la motivation d'équipe