Services de consultation en communication et leadership.

  • 2020 Accompagnement éligible au CPF

    2018 Certifié Datadock
  • Restons en contact et abonnez-vous à l'infolettre

    Apprenez la nouvele communication

Le co-développement : une méthode d'entraide

Un ensemble de personnes qui se développe dans le collectif par Alexis Dupont-Colliat

“Le groupe de co-développement professionnel est une méthode pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les uns des autres afin de pouvoir améliorer leurs pratiques. La réflexion effectuée individuellement et en groupe est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants.” 

Claude Champagne et Adrien Payette

Le but de la méthode de co-développement est de faire émerger, grâce aux interactions entre les membres du groupe restreint, les besoins de chacun dans le but d’améliorer leurs pratiques professionnelles pour favoriser l’atteinte d’objectifs.

Cette méthode peut être établie dans des groupes de pairs, c’est à dire dans des groupes de personnes ayant plus ou moins la même profession ou le même statut (exemple : managers, infirmières) et qui se retrouvent confrontés à des problématiques communes.

Cette méthode intervient dans des périodes de préoccupations, de projets, de défis, de transitions, de conflits. Elle s’emploie dans des périodes difficiles pour l’organisation, où il y a une ou plusieurs situation(s) problématique(s) à régler.

Elle se base sur l’entraide entre des pairs et la circulation de l’information entre les différents membres du groupe. Valorisant ainsi le partage de savoirs et d'expériences de chacun pouvant être utile à tous. Par cet échange, on valorise l’entraide et on améliore la cohésion.

Certains professionnels ont des postes indépendants (ne travaillant pas en équipe). Ils n’ont donc pas d’autre points de vue sur la situation professionnelle qu’ils vivent. Tandis que des personnes du même milieu peuvent justement leurs apporter une vision différente, un éclairage qui pourrait les aider à résoudre le problème rencontré.

Les personnes ayant des postes indépendants ne sont pas souvent amenés à échanger entre eux ni même à demander leurs avis aux pairs.

La méthode proposée par Champagne et Payette propose donc un échange entre les différentes personnes d’un même corps professionnel.

Dans un corps de métier il y a plusieurs professionnels travaillant dans différents domaines créant ainsi le vécu de chacun et donc une sorte de subjectivité en fonction de ce vécu.

Subjectivité

Différentes versions de la réalité

Interprétations variées en fonction du cadre de référence de chacun

En fonction du vécu professionnel de chacun : “La réalité que l’on voit vient directement du regard que l’on a sur elle”

Une personne n’a bien souvent qu’une vision, qu’un point de vue. Si l’on poursuit dans ce sens, plusieurs personnes sur une même situation vont avoir des regards variés, ce qui permet d’obtenir plusieurs réalités d’un même contexte.

Pour résoudre une situation problématique, la méthode préconise de prendre en compte l’avis de plusieurs personnes d’un même corps de métier, apportant ainsi une richesse de point de vue plus propice à la compréhension globale d’un contexte. 

Phases du co-développement :

Problématique rencontrée

Prise en compte de plusieurs points de vue de professionnels du même domaine

Recherche de solutions au travers de l’apport de la vision de chacun

Un processus en 6 étapes :

1/ Présentation (5/10min) : Exposé de la problématique par le client (devant le groupe)

2/ Clarification (30/45min) : Le groupe pose des questions pour clarifier la problématique (permet au client de clarifier sa demande

3/ Contrat (5min) : Le client formule sa demande d’aide

4/ Contributions (30/40min) : Les consultants vont aider à la recherche de solution (ils ne doivent pas donner de conseils, les clients viennent pour entendre des points de vue divergents des leurs) : les consultants utilisent la formulation “moi dans cette situation”

5/ Synthèse (10min) : Le client synthétise ce qu’il a entendu

6/ Évaluation (15min) : Débriefing du client mais aussi et surtout de l’équipe de consultants

Ce type de groupe de co-développement est composé de 6 et 8 personnes, dure en moyenne 3 heures et examine au maximum 3 cas. Il s’agit de séances répétées entre 6 à 8 fois (exemple d'échelonnage : rencontre sur la première semaine de chaque mois sur 6 à 8 mois). Lors de chaque début de séance, une restitution de la séance précédente est réalisée. Par ce biais, le ou les client(s) de la séance précédente effectue(nt) un feedback sur l’évolution qu’il(s) a(ont) pu ressentir/mettre en place, ou tout du moins sur l’apport que la séance a eu par rapport à la difficulté rencontrée.

Conclusion :

Le groupe de co-développement se construit autour d’un ensemble de personnes qui veulent se développer dans le collectif. Dans un sens, il s’agit également d’un processus d’auto-évaluation, étant donné que la personne (client) grâce à ces pratiques peut voir où elle en est par rapport à son problème initial, et ainsi avancer sur ce dernier au travers de la vision de chacun.

Cette méthode se développe grâce au cadre sécurisant construit autour de l’écoute de chacun. Ces groupes permettent de croiser les regards apportant ainsi une richesse de points de vue sur une situation problématique vécue par un membre du groupe. Un échange qui peut, au-delà du simple client, éclairer également les membres constituant l’assemblée sur une situation vécue sensiblement similaire.

Une méthode de coaching à la fois individuelle et groupée qui permet aux différents membres, à travers la vision de chacun, l’ouverture vers une pluralité de points de vue et l’établissement de nouveau processus. 

Avantages :

→ apprentissage par l’action

→ cohésion et coopération (potentiellement : fierté d’appartenance)

→ mélange de pratique intergénérationnelle

→ mélange des savoirs (théoriques, pratiques, expériences)

→ reconnaissance de l’autre, de ses capacités

→ “clairvoyance” sur une situation par la complémentarité